Grève à France bleu et FIP Strasbourg

Non aux suppressions d’emplois dans les radios publiques !

Brève
29/11/2019

Les personnels de France bleu et de FIP Strasbourg se sont lancés dans une grève illimitée depuis mardi 26 novembre, à la suite du mouvement déclenché à l’échelle nationale lundi. Le gouvernement veut diminuer de 20 millions d’euros sa contribution à l’audiovisuel public et la direction de Radio France compte imposer 40 millions d’euros de restrictions budgétaires.

Cela aura comme conséquence 299 suppressions d’emplois, que les grévistes contestent. Localement, c’est aussi la fermeture de FIP Strasbourg, annoncée pour le 30 juin, qui est rejetée .

Les salariés de Radio France se souviennent d’une grève en 2015 contre un projet de 320 suppressions d’emplois qui avait duré 28 jours, et à l’issue de laquelle la direction avait dû reculer.

La grève est donc une arme efficace, d’autant plus que la journée nationale de grève et de manifestation du 5 décembre se profile à l’horizon, avec de nombreux travailleurs qui s’opposeront aux attaques contre les retraites, mais aussi contre les suppressions d’emplois et la démolition des services publics.

Les dernières brèves