Gironde

Ford Blanquefort : des syndicalistes convoqués par la police

Brève
25/01/2016

Quatre syndicalistes de l’usine Ford-Blanquefort sont convoqués pour être auditionnés par la police dans le cadre de deux plaintes qui ressurgissent des mois après les faits. La première de ces plaintes date de 2012 lorsque les salariés de Ford avaient manifesté en plein Salon de l’automobile. Un véhicule aurait été dégradé à cette occasion. La seconde plainte est relative à une nouvelle manifestation en 2014 au cours de laquelle le stand Ford du Salon de l’Automobile aurait souffert.

Rappelons qu'à l’origine de ces actions, il y avait une protestation contre le désengagement de Ford de son usine de Blanquefort dans laquelle il reste aujourd’hui moins de 1000 travailleurs malgré les promesses et les subventions publiques reçues.

On verra si l’affaire aura une suite et laquelle. Mais vu la façon dont le gouvernement s’engage dans la criminalisation des travailleurs qui défendent leur emploi, il y a tout lieu de rester attentif au sort de ces militants.