Sud-Ouest (Charente-Maritime) :  La parole aux candidats

Article de presse
26/11/2015

« Quelles sont les initiatives picto-charentaises, en matière d'éducation, que la Grande région doit conserver ? »

Antoine Colin

L'argent public de la Région doit cesser de subventionner les profits privés. Construction et rénovation des lycées sont confiées par la Région à des entreprises du BTP. Des formations sont aussi sous-traitées à des entreprises privées. La Région doit embaucher elle-même les personnels suffisants pour effectuer les travaux à prix coûtant. Il y a aussi le problème du nombre insuffisant de personnel enseignant, administratifs et d'entretien, que Nicolas Sarkozy avait supprimés et que François Hollande n'a pas rétabli.

Complément : voici la réponse qui avait été donnée à Sud-Ouest

L'argent public de la région doit cesser de subventionner les profits privés. Construction et rénovation des lycées sont aujourd'hui confiés par la région à des entreprises du BTP, parmi lesquelles les géants Spie et Eiffage. Des formations sont aussi sous-traitées à des entreprises privées. La région doit embaucher elle-même les personnels suffisants pour effectuer les travaux à prix coûtant. Mais le problème de l'éducation dépasse en réalité la région : c'est le problème du nombre insuffisant de personnels enseignants, administratifs, d'agents d'entretien, que Sarkozy avait supprimés et qu'Hollande n'a pas rétablis quoi qu'il en dise.

Quant à la mesure positive qu'est le « Pass'contraception » dans la région, elle ne suffit pas à pallier l'insuffisance des moyens des centres de planning familial.