Gujan-Mestras (Gironde)

Le séparatisme anti-pauvres

Brève
17/02/2021

Sa commune étant pénalisée à hauteur de 730 000euros par an pour ne pas avoir rempli ses objectifs (500 logements sociaux à construire par an), Marie-Hélène des Esgaulx, maire de Gujan-Mestras, a cyniquement justifié sa position : « ce n’est pas les élus qui ne veulent pas de social, ce sont les habitants. Ils me disent de payer la pénalité et de ne pas faire de HLM ! ».

Il est vrai que ce n’est pas une petite amende pour tenir les pauvres au loin qui va entamer beaucoup les largesses que le gouvernement accorde aux richards et aux habitants de la haute que cotoie Marie-Hélène des Esgaulx.

Les dernières brèves