Pierre-Bénite (Rhône) - Pollution aux perfluorés

ARKEMA et DAIKIN dans le collimateur

Brève
13/05/2022

L'usine Arkema de Pierre-Bénite

     La publication par la presse d’une enquête sur la pollution du sol, de l’air et de l’eau par les perfluorés a révélé les dangers d’utilisation de composés chimiques dangereux par les grands groupes industriels.

     Pour les travailleurs d’Arkema, le sujet n’est pas nouveau. Un bon nombre ont été exposés aux perfluorés depuis 40 ans, et sont encore suivis sur le plan médical. Mais, personne n’avait réalisé l’ampleur du problème, ni son impact sanitaire sur une échelle aussi large.

     La direction d’Arkema affirme que ces produits ne sont plus utilisés aujourd’hui. Pour en être certains, il faudrait avoir accès à toutes les informations. C’est loin d’être le cas, tant l’opacité maintenue par les industriels sur la dangerosité des produits qu’ils utilisent est épaisse. Et même si cette pollution était liée à d’anciennes activités, cela n’exonérerait pas la direction d’Arkema de ses responsabilités. En attendant, ce sont les travailleurs du site et les habitants des communes environnantes qui risquent pour leur santé.

 

Les dernières brèves