Grenoble (Isère)

Assigné à résidence en Algérie pour... avoir pris des photos

Brève
03/01/2020

Jean-François Le Dizès, enseignant à la retraite et militant d'Ensemble tient des carnets de voyage lors de ses périples à travers le monde, souvent à vélomoteur. C’est ainsi qu’en fin d’année, il s’est rendu pour la quinzième fois de sa vie en Algérie, pour témoigner du “hirak”. Mais à Tizi Ouzou, le soir de la manifestation du 27 décembre, la police est venue le chercher à son hôtel. Après 10 heures d’interrogatoire, notamment sur le pourquoi de ses écrits, il lui est reproché d’avoir pris des photos du cortège, ce qui serait interdit à tout étranger. Depuis, son passeport a été confisqué “en attente d’instructions d’Alger”.

Cette arrestation donne un aperçu de ce système vomi par les algériens depuis des mois.

Les dernières brèves