Education nationale - Académie de Grenoble

Ce n’est qu’un début, le combat continue !

Brève
04/12/2018

De nombreux AVS-AESH de l’académie de Grenoble ont de nouveau fait grève lundi 4 décembre. Ce sont des assistantes de vie scolaire et des accompagnantes d’élèves en situation de handicap : à 95% des femmes qui subissent précarité, salaires minables (700 euros en moyenne) à cause des temps partiels imposés.

Pour être titularisées, il leur faut effectuer un véritable parcours du combattant : 2 ans en Contrat Unique d’Insertion, puis 6 ans en CDD pour espérer enfin, un CDI !

Elles dénoncent le fait qu’aujourd’hui, 1500 élèves de l’Académie n’aient aucun accompagnement, la suppression récente des heures de concertation et de préparation et réclament des augmentations de salaire ainsi qu’une meilleure formation. 

Toutes sont déterminées à continuer le combat jusqu’à satisfaction et le succès de leur pétition en ligne comme la mobilisation grandissante sont un encouragement.