Pourboires

La paie ne doit pas être aléatoire

Brève
26/04/2022

Au café et chez le coiffeur, le pourboire tendrait à disparaître. L'usage des tickets-restaurants et des cartes bancaires pousse à cette suppression.

Les salariés de la coiffure ou de la restauration savent qu'ils ne peuvent pas compter sur des pourboires pour arrondir leur paie. Ce qu’il leur faut, comme à tous les salariés, c’est un véritable salaire d’au moins 2 000 € net par mois.

Et c'est tant mieux. Le pourboire n'est pas un complément de salaire. La paie des salariés ne doit pas dépendre de la charité, de l'humeur des clients ou du temps qu'il fait.

Les dernières brèves