SNF – Andrézieux-Bouthéon (Loire)

L'apprenti sorcier

Brève
07/04/2020

René Pich, le richissime patron de l'entreprise chimique SNF, a décidément l'écriture facile. Alors qu'il qualifiait dans une note destinée aux cadres de "rats qui se terrent dans leur trou" les ouvriers qui refusaient de venir risquer leur vie sur l'autel de ses profits, il a annoncé dans une autre note avoir acheté pour ses salariés des stocks de chloroquine, dont il vante les louanges sans bien sûr rien n'y connaître…

Pour assurer coûte que coûte la production et surtout ses profits, il est prêt à miser sur un médicament dont l'efficacité n'est pas prouvée et qui ne remplace de toute façon pas les masques que les ouvriers n'ont pas. Mal lui en a pris : il a été mis en garde à vue pour "exercice illégal de la médecine".

Reste à ce que les travailleurs le mettent un jour "en garde à vue" pour exercice de l'exploitation à tout crin.

Les dernières brèves