Hôpitaux de l’Allier

le gouvernement arrose les banquiers

Brève
06/12/2021

Le gouvernement a promis 54,1 millions d’euros pour les hôpitaux de l’Allier. Le chiffre peut paraître important mais en réalité il l’est bien moins.
Car sur ces 54,1 millions d’euros, 34, 4 millions vont aller directement dans la poche des banquiers puisqu’ils vont servir au désendettement des hôpitaux publics. Le gouvernement appelle cela pudiquement « restaurer la capacité financière de l’hôpital » mais la réalité c’est le paiement des intérêts des prêts faits par les banquiers. Ce sont donc les banquiers les premiers bénéficiaires.
Le reste, soit 29,7 millions d’euros se répartissent sur 7 hôpitaux publics de l’Allier et une clinique privée, la clinique St François de Montluçon. Pourquoi 1,2 million d’euros d’argent public pour une clinique privée ?
Pour l’hôpital de Moulins, il y aura 19,6 millions pour reconstruire un nouveau service d’urgences. Et comme l’explique la directrice, un service qui a vu sa fréquentation doublée en 10 ans passant de 20 000 patients à 40 000, ce n’est pas du luxe et on peut dire qu’il était bien temps ! Et comme le dit la directrice : « Ce plan suffira-t-il ? Difficile de répondre » !
Pour la psychiatrie, secteur qui est particulièrement en difficulté, il n’y a « pas d’enveloppe exacte » même si il est annoncé pompeusement que la psychiatrie est « élevée au rang de priorité ».
Alors, le plan Ségur pour les hôpitaux est une vaste fumisterie qui va laisser les hôpitaux dans la même situation, c’est-à-dire désastreuse !

Les dernières brèves