Hôpital psychiatrique du Vinatier – Bron (Rhône)

Le personnel des urgences à son tour en grève

Brève
04/04/2018

Les urgences du Vinatier en grève en avril 2018

     Les agents des urgences – UPRM -  ont décidé, le vendredi 30 mars, de rejoindre dans la grève leurs collègues des urgences de Lyon Sud, Edouard Herriot, la Croix-Rousse et Saint Luc –Saint Joseph. Comme eux, ils réclament « plus de personnel, plus de moyens et plus de lits ».

     Depuis des années, il y a souvent plus de 20 patients pour seulement 11 lits. Des patients, mineurs ou pas, dorment dans les couloirs ou salons sans toilettes. Cet accueil indigne est source de tensions qui parfois dégénèrent. Et cela risque de ne pas s’améliorer vu que la direction a annoncé 2 millions d’euros d’économies.

     Le fait que l’ensemble du personnel des urgences ait été réquisitionné et n’ait pas pu participer à la journée de manifestation du 22 mars a été la goutte d’eau qui a décidé l’équipe à se mettre en grève. Leur première action devant leur service a été un succès, avec la présence de collègues d’autres services de l’hôpital venus les soutenir.

     Les agents des urgences du Vinatier ne demandent pas la lune. Ils réclament simplement des moyens humains et matériels pour pouvoir accueillir dignement et sans danger les patients.