Oxylab

Le personnel souffre de la course au profit

Brève
22/09/2020

En Auvergne, à Saint-Flour (Cantal), Brassac-les-Mines (Puy-de-Dôme) et Brioude (Haute-Loire) des salariés de plusieurs laboratoires Oxylab ont entamé une grève reconductible jeudi 17 septembre.

Ils dénoncent, entre autres, un manque de personnel et une charge de travail trop importante. La crise du covid n’a fait qu’aggraver les problèmes préexistants. Aux salaires bloqués, au manque d'effectifs et de matériel s'ajoutent pour le personnel les réflexions des patients mécontents devant les trop longs délais d'attente.

Les laboratoires Oxylab dépendent du groupe Inovie, un important groupe de biologie médicale qui regroupe des dizaines de laboratoires multi-sites sous des noms différents (notamment Bioaxiome, Biolyss, Biomed34, Biopole66, Gen-Bio, Laboratoire du Centre, Labosud, Labosud Garonne, Labosud Provence, Medilab66, etc.). Le groupe, qui se veut "indépendant" et au service des patients, pratique surtout la loi du profit au bénéfice de ses actionnaires et au détriment du personnel et des malades.

Les dernières brèves