Lyon – Aéroport Saint-Exupéry

Les agents APMR se battent pour leur emploi !

Brève
03/06/2021

Lors d'une grève précédente en 2017

Le mercredi 2 juin, les agents APMR (Aide à Personnes à Mobilité Réduite) de l'aéroport Saint-Exupéry se sont retrouvés en grand nombre (plus de la moitié de l'équipe) au Tribunal de Commerce de Lyon pour contester le licenciement probable de 8 de leurs collègues.

La société 3S, nouvellement propriétaire du service APMR depuis le 1er juin, ne reprend pas les postes de régulateurs. Les tâches de régulation et de répartition de l'aide aux personnes handicapées sur l'ensemble du site aéroportuaire seraient confiées aux employés d'Aéroport de Lyon(ADL) déjà en sous-effectif. Vinci, actionnaire principal d'ADL, a enregistré des profits records par millions cette dernière année, malgré la crise sanitaire. Ce groupe milliardaire a touché les aides de l’État, il a largement les moyens d'embaucher !

Déterminés à préserver leurs emplois, les salariés ont bien eu raison de se rassembler et d'insister pour pouvoir être tous présents à l'audience. Ils ne comptent pas s'arrêter là et commencent à préparer la suite de la mobilisation.

Les dernières brèves