Chambéry (Savoie)

Les travailleurs de FerroPem se font entendre

Brève
12/12/2019

À l’occasion de la journée d’action contre le plan Macron sur les retraites, plusieurs centaines de salariés ont manifesté ce jeudi 12 décembre à Chambéry devant le siège social de l’entreprise FerroPem. Ce groupe américano-espagnol, qui emploie 1100 salariés, sans compter les entreprises extérieures et les emplois induits, invoque la crise économique et l’effondrement du cours du ferro-silicium, pour mettre à l’arrêt plusieurs unités, menaçant notamment les travailleurs du site de Château-Feuillet, au chômage technique depuis octobre, et laissant les salariés dans l’incertitude la plus totale.

Plus de deux cent d’entre eux étaient venus des quatre coins du pays, en car et en voitures, pour crier leur colère. Celle-ci a raisonné fort jusqu’à l’intérieur du siège social, après que celui-ci a été envahi à coups de pétards et de slogans contre les patrons voleurs. Pas question pour eux de payer l’irresponsabilité et le pillage opéré par les actionnaires !

Les dernières brèves