Hôpital de la Croix-Rousse (Lyon)

Les urgences rejoignent la grève

Brève
25/03/2018

     Le personnel des urgences de l’hôpital a décidé de rejoindre les grévistes des urgences des hôpitaux Edouard Herriot, Lyon-Sud et Saint-Luc Saint-Joseph. Les conditions de travail dans ce service sont particulièrement épuisantes par manque de personnel.

     Le service n’est ouvert qu’en journée jusqu’à 19 h. Mais infirmiers et aides-soignants se trouvent toujours contraints de travailler bien au-delà pour finir les soins. Pour être en plus le lendemain matin à leur poste à 7 h, 8 h ou 9 h avec des nuits très courtes pour se reposer.

     Les agents sont multitâches : soins, toilettes, accueil, brancardage, ménage. Comme dans tous les services d’urgences, il faut batailler pour  trouver des lits libres pour muter les cas les plus graves. Il faut tout faire très vite. Et en plus un poste de secrétaire vient d'être supprimé, ce qui alourdit encore plus la charge de travail de tous.

     Alors trop, c’est trop. Le personnel des urgences s’est donc joint au mouvement des autres hôpitaux pour exiger l’arrêt des suppressions de postes et les embauches nécessaires.