Saint-Étienne - Loire

Migrants : quand l'absurde se rajoute à l'inhumain

Brève
12/09/2019

     Mardi 10 septembre au matin, la police nationale intervenait, sur ordre du préfet, pour déloger des familles roumaines qui avaient établi un campement de fortune dans le Parc Couriot de Saint-Étienne. Ces familles, n'ayant nulle part où aller, se sont retrouvées place de l'Hôtel de Ville. Le soir-même, la mairie a envoyé la police municipale pour les faire partir et, n'ayant aucune solution d'hébergement à leur offrir, elle leur a demandé de… retourner au Parc Couriot ! Sur place, la police nationale a d'abord refusé de les laisser revenir, avant de céder de mauvaise grâce.

     Bien sûr, entre-temps, la mairie avait fait mettre à la benne les affaires – tentes, couvertures, draps et autres vêtements – laissées sur place.

     Ubuesque, inhumain et scandaleux !

 

Les dernières brèves