Agglomération grenobloise

Préfet et CRIF main dans la main

Brève
01/02/2024

Mardi dernier 30 janvier, pour la troisième fois, une conférence de soutien aux Palestiniens a été interdite au dernier moment, cette fois à Echirolles où le militant Salah Hamouri et le journaliste Alain Gresh étaient les invités de l’AFPS (France Palestine Solidarité).

Mais malgré l’envoi d’un groupe de policiers, les 600 participants présents n’ont pas quitté la salle et la réunion a pu se tenir.

Le lendemain, on apprenait par la presse que le Crif, se félicitait de l’arrêté du Préfet “la liberté d’opinion et d’expression n’est pas le paravent de la haine” tout en dénonçant la maire PCF d’Echirolles qui “n’a pas eu le courage d’interdire” cette réunion.

Dans cette même commune, un élu municipal PS, connu pour être un féministe laïque, est en attente de jugement pour apologie de terrorisme pro-Hamas et pour avoir qualifié sur facebook le gouvernement israëlien de fasciste, après l’attentat du 7 octobre. Dans la foulée, il était exclu du PS et perdait ses délégations municipales.

Toutes ces intimidations anti-démocratiques ne feront pas taire la contestation contre le terrorisme d’Etat d’Israël, contre Netanyahu et ses complices impérialistes.

Les dernières brèves