Crolles (agglomération grenobloise)

STMicroelectronics : pompe à fric et pompe à eau

Brève
05/08/2022

L’usine STMicroelectronics de Crolles ne se contente pas de pomper par milliards les subventions de l’État. Elle siphonne aussi l’eau de la nappe phréatique à hauteur de 170 litres par seconde, soit la consommation d’une ville de 100 000 habitants. Lors de la construction d’une nouvelle unité de fabrication, ST a choisi, plutôt que d’investir dans le retraitement de l’eau qu’elle utilise, de se contenter la « neutraliser ». Une solution plus économique pour elle… mais beaucoup plus consommatrice d’eau.

Déjà, lors de l’alerte sécheresse de 2017 dans le département, les restrictions d’utilisation de l’eau potable pour les habitants et les agriculteurs n’avaient pas impacté STMicroelectronics. Alors que la consommation d’eau va doubler du fait de la nouvelle usine annoncée lors de la venue de Macron début juillet, le vice-président de la communauté de communes du Grésivaudan a assuré qu’il fera des pieds et des mains pour assurer à ST que l’eau continue de couler à flot malgré la sécheresse générale.

Et ces mêmes politiciens viendront nous dire demain qu’il faut être économe et responsable vis-à-vis de la planète !

Les dernières brèves