Ligne Paris/Clermont-Ferrand

Un Pépy peut-être, mais toujours les pépins

Brève
08/09/2019

Le tout nouveau sous-ministre aux transports et le patron de la SNCF sont venus faire un tour à Clermont-Ferrand. En guise de réponses aux sérieux problèmes posés aux usagers par la ligne Paris-Clermont, ils ont promis… ce qui avait déjà été promis : les 700 millions d'euros déjà annoncés auparavant et les 12 nouvelles rames dont l'appel d'offres a été lancé par le gouvernement précédent et qui ne seront livrés au mieux qu’en 2025.

Rien de bien nouveau donc pour les usagers de la ligne, d'autant que les promesses n'engagent que ceux qui y croient…

Les dernières brèves