Michelin :  Non aux suppressions de postes

Communiqué
25/06/2017

Le groupe Michelin annonce la suppression de 2 000 postes dans le monde dont 1500 en France. Pour l'essentiel, cela va se faire par le non remplacement de ceux qui partent en retraite.

Cela signifie que 2 000 travailleurs de plus, ne pouvant plus postuler sur les postes supprimés, iront grossir les rangs des chômeurs. Et ceux qui restent useront leur santé en travaillant encore plus durement.

L'an dernier, Michelin a fait 1,7 milliard d'euros de bénéfices. Sénard, le PDG de Michelin, vise d'ici 2020 une économie de 1,2 milliard sur ce qu'il ose appeler les « coûts de fonctionnement ». Les capitalistes n'en ont jamais assez. Pour les empêcher de nuire à toute la société en détruisant des emplois, il faut interdire les suppressions de poste ou les licenciements et repartir le travail entre tous sans diminution de salaire.