Election municipale Ardèche :  Lutte ouvrière dans la bataille des municipales à Annonay

Article de presse
29/01/2020

Christophe Marchisio, 55 ans, sera la tête de liste. Photo Le DL

Dans un communiqué, Lutte ouvrière informe qu’elle « sera bien présente à l’élection municipale de mars prochain à Annonay ». Christophe Marchisio (notamment candidat aux législatives en 2017) sera tête de liste même s’il souhaite former un binôme avec Michèle Gaillard conduisant une liste intitulée “Faire entendre le camp des travailleurs”.

Avec « des travailleurs, en activité, en retraite ou en invalidité […] Ouvriers, enseignants, agents hospitaliers, agents d’entretien, employés, etc. » Christophe Marchisio explique que « Lutte ouvrière n’a pas pour ambition de gérer les affaires de la commune, de toute façon ligotée par l’État » mais « d’envoyer au conseil municipal des représentants des travailleurs qui puissent être les relais de leurs mobilisations, de leurs combats collectifs ».

Lutte ouvrière se définit comme « une organisation communiste défendant l’idée d’un renversement révolutionnaire de la société capitaliste par le prolétariat ». Avec l’annonce de Lutte ouvrière, cela fait cinq listes potentielles le 15 mars prochain pour les électeurs annonéens. Potentielles car, pour l’heure, seules deux listes de 33 noms ont été dévoilées, celles de Simon Plénet (majorité sortante) et Jérôme Dozance (candidat et liste sans étiquette).

© Le Dauphiné libéré (29/01/2020) - Droits de reproduction et de diffusion réservés

Droits de reproduction et de diffusion réservés © © Le Dauphiné libéré (29/01/2020) - Droits de reproduction et de diffusion réservés