Vénissieux - Municipales et Métropolitaines :  Lutte ouvrière présente ses candidats

Article de presse
27/02/2020

Lors d’une réunion publique à Vénisieux, le 14 février, Lutte ouvrière (LO) a présenté ses candidats aux élections municipales et métropolitaines de mars prochain. Les listes portent le même nom pour les deux scrutins : « Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs ». La liste pour les municipales est conduite par Marie-Christine Seemann, tandis que celle pour la circonscription des Portes du sud est menée par Jean-Noël Dudukdjian. Tous deux habitent à Vénissieux.

Plus de la moitié de ces candidats l’étaient déjà en 2014 et 2015. Pour les animateurs de la liste, elle est « à l’image de la population » de Vénissieux : ouvriers, employés, travailleurs hospitaliers, cheminot, agents d’entretien, chauffeurs, enseignantes, agricultrice, techniciens et femmes au foyer. Ils sont de tous âges, travailleurs, chômeurs ou retraités. Eux ou leurs familles sont originaires de bien des pays différents : c’est cette diversité qui fait la richesse de notre ville. »

Les candidats se présentent comme des « salariés [qui] partagent la vie et les difficultés des travailleurs : les salaires qui stagnent, les fins de mois difficiles, l’intérim, le chômage, les conditions de travail qui s’aggravent, les retraites insuffisantes… Beaucoup ont participé à des mouvements nationaux ou sur leur lieu de travail. Ils ont soutenu ou participé à la mobilisation contre la réforme des retraites. »

« Ils se présentent pour s’opposer non seulement à Macron, mais au-delà au pouvoir sans limite des capitalistes », poursuivent les candidats LO dans leur présentation. « Ils mènent dans ces élections le même combat que dans les entreprises, dans les grèves et les manifestations. Ils veulent permettre aux électeurs d’affirmer qu’ils se situent dans le camp des travailleurs. »

© Expressions (27/02/2020) - Droits de reproduction et de diffusion réservés