Municipales Saint-Fons :  Lutte ouvrière présente ses têtes de liste

Article de presse
12/02/2020

Christian Prada (à gauche) et Christine Estero sont têtes de liste "Lutte ouvrière : faire entendre le camp des travailleurs". Pierre Michallet (au centre) en fait partie. Photo Progrès /Alexis TAYEB

Christian Prada et Christine Estero conduiront la liste Lutte ouvrière : faire entendre le camp des travailleurs aux élections municipales de mars prochain. Le parti d’extrême gauche présente une liste dans la commune depuis 2001.

« On veut profiter des élections pour que le monde du travail se fasse entendre. » Christian Prada et Christine Estero conduiront la liste " Lutte ouvrière : faire entendre le camp des travailleurs aux élections municipales, les 15 et 22 mars prochains.

Malgré leur candidature pour la mairie, les problèmes résident ailleurs pour les deux têtes de liste. « On candidate ici comme dans 300 communes en France mais comment le maire d’une commune comme Saint-Fons peut régler la question de l’emploi ou du logement ? C’est à l’État de s’en occuper, on ne veut pas mentir aux habitants pour les faire rêver ».

Des colistiers issus du monde du travail

Ex-conseillers municipaux sous la mandature de Christiane Demontès (PS, 2008-2014), les deux enseignants estiment avoir vu l’envers du décor. « On a pu voir que tout était contrôlé par l’État. Le maire n’a aucune marge de manœuvre ! » Solidaire des cheminots, de la RATP et des Gilets jaunes, le duo estime que l’élection arrive à un moment clé. « Le mouvement des retraites est un mouvement à suivre. Un mouvement qui regroupe toutes les générations et qui montre un réel mécontentement de la population. On veut que tout le monde soit respecté quand les grands patrons agissent comme un rouleau compresseur. Il faut piocher dans les grandes coupes ! »

Présent à toutes les élections depuis 2001 sur la commune, le parti d’extrême gauche a déjà bouclé sa liste pour les municipales. « Notre liste est composée de femmes et d’hommes issus du monde du travail, de 24 ans à la retraite. Certains sont issus du bâtiment, du commerce, de la chimie, des transports ou de l’industrie… »

Le duo ne réfléchit pas à une possible alliance avec les candidats de la gauche au second tour. « On pense d’abord au premier tour avec la volonté de faire passer un message. Les autres partis de gauche mettent en avant des illusions en pensant que changer de maire changera tout » lance Christian Prada. En 2014, la liste de LO conduite par Christian Prada n’avait récolté que 5,1 % à Saint-Fons.

Bios express

Christian Prada :

Enseignant dans le secondaire, Christian Prada est âgé de 54 ans et père d’une fille. Il a rejoint Lutte Ouvrière en 1981. De 2008 à 2014, il fait partie de la majorité de l’ex-maire Christiane Demontès (PS) comme conseiller municipal en charge de l’éducation.

Christine Estero :

Enseignante retraitée, Christine Estero est âgée de 66 ans. Elle milite pour Lutte Ouvrière depuis 42 ans. Elle a également fait partie de la majorité de Christiane Demontès comme conseillère municipale en charge de la santé.

 

Alexis TAYEB

© Le Progrès (12/02/2020) - Droits de reproduction et de diffusion réservés