Grenoble :  Lutte ouvrière présente une liste « du monde du travail » pour les municipales

Article de presse
02/03/2020

Catherine Brun entourée de plusieurs colistiers Lutte ouvrière. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Lutte ouvrière présente sa liste aux municipales, officiellement déposée à la préfecture de l’Isère. Une liste entièrement composée de personnes « issues du monde du travail », explique la candidate Catherine Brun, et qui veut porter le message révolutionnaire et anticapitaliste du mouvement.

Des enseignants, des étudiants, des employés de commerce, des auxiliaires de vie, des secrétaires, des retraités… Fidèle à sa ligne politique, la liste présentée par Lutte ouvrière pour les municipales de Grenoble revendique de ne proposer que des candidats issus du monde du travail. « Parmi nous, aucun notable, aucun politicien professionnel », insiste la tête de liste Catherine Brun, elle-même enseignante en collège.

Quant au message porté, il est clair : Lutte ouvrière est un parti révolutionnaire qui ne prétend pas changer le système par les urnes. « Notre liste ne va pas faire de promesses électoralistes. Nous n’allons pas avoir un nouveau regard ou respirer un nouvel air ! », moque Catherine Brun. Que compte dire le mouvement, dans ce cas ? « Que les travailleurs ne peuvent rien obtenir d’essentiel sans un rapport de force avec la classe capitaliste », résume la candidate.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Place Gre'net

Lire l'article en ligne