Etudes

L'accès aux connaissances n'est pas ouvert à tous

Brève
14/11/2019

La tentative désespérée d'un étudiant de Lyon 2 de s'immoler devant le CROUS a déclenché émotion, colère et manifestations, y compris à Clermont-Ferrand.

40 % des étudiants, soit près de 17 000, y sont boursiers. La précarité est le lot de bien des étudiants.

Une bourse, c'est au grand maximum 5 612 euros annuels, soit une moyenne de 467 euros par mois. La plupart du temps, c'est beaucoup moins, car il y a sept niveaux ! Pour le logement, à peine 10 % des étudiants peuvent être logés par le CROUS, car il n'y a que 4 050 chambres pour 35 500 étudiants inscrits à l'Université Clermont-Auvergne. Des chambres qui ne sont pas gratuites, car c'est 250 euros par mois. Alors beaucoup ont recours à des petits boulots pour pourvoir survivre.

Faire des études, c'est un parcours du combattant pour les étudiants qui n'ont pas de parents pouvant subvenir à leurs besoins.

Les dernières brèves