Bonus pour les patrons de l’automobile

Brève
03/12/2019

Venus à Bercy, au ministère des finances, pour pleurer la bouche pleine sur les difficultés de leur filière, les patrons de l'automobile ont trouvé des oreilles complaisantes. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, a sorti 50 millions d'euros « pour accompagner la transition écologique » ajoutant, sans rire, que c'était « pour protéger la planète ».

Il a également annoncé la baisse des impôts sur la production. Cette nouvelle baisse d'impôts s'ajoutera à toutes les autres sans que ni la planète ni les emplois, déjà supprimés par dizaines de milliers dans le secteur automobile, n'en profitent.

La seule chose qui est sauvé, ce sont les profits des actionnaires de Renault, PSA, Faurecia et autres équipementiers.

Les dernières brèves