Territoire de Belfort

C’est bien la crise… pour les travailleurs !

Brève
30/11/2021

L’Insee vient de publier l’évolution de l’emploi salarié, par département, entre le 4e trimestre 2019 et le 2e trimestre 2021. L’idée est de mesurer les effets de la crise.

Et la plus forte chute de l’emploi salarié est enregistrée dans le Territoire de Belfort. « Le décrochage de l’emploi dans le Territoire de Belfort est lié à la désindustrialisation qui s’accélère, liée aux différents PSE à General Electric et Alstom », est-il signalé

Ce rapport signale que la crise de l’emploi dans l’aire urbaine est amplifié dans le pays de Montbéliard par le recul de l’emploi à PSA Sochaux.

Le département français qui enregistre la plus forte baisse de l’emploi salarié depuis le début de la crise sanitaire est le Territoire de Belfort, avec – 3,6 %, passant de 50 500 emplois à 48 700.

Le Doubs est aussi dans le wagon de queue avec une chute de 1,9 %. En 18 mois, le Territoire de Belfort a perdu autant d’emplois salariés qu’en neuf ans.

La crise, ce sont bien les grands groupes de la région qui en sont les responsables, eux qui ont été arrosés d’argent public et qui annoncent des bénéfices en forte hausse . Ce sont les mêmes qui déclarent qu’il y aurait, paraît-il, des emplois non pourvus.

Les dernières brèves