Hôpital de Decize

Decize (Nièvre) : manifestation pour défendre l'hôpital

Brève
12/01/2019

Mercredi 9 janvier, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Decize pour protester contre la menace de fermeture du plateau chirurgical de l’hôpital. Cette menace fait suite à un démantèlement continu de cet hôpital.

Ce fut d’abord la maternité en 2010 puis la stérilisation. Si maintenant le plateau technique est fermé, tout le monde sait que cela entraînera la fermeture de la chirurgie ambulatoire et des urgences, comme cela est arrivé dans d’autres hôpitaux de proximité.

L’hôpital de Decize est en déficit et l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) dit que « l’activité chirurgicale est trop faible ». Alors il faut « évoluer » pour être « plus attractif » !

L’ambulatoire serait maintenu mais adosser à l’hôpital de Nevers (30km). Qu’est-ce que l’ARS veut dire, elle qui est là pour faire des économies par tous les bouts sur la santé ? Elle peut bien dire ensuite que l’hôpital de Decize a de moins de moins de patients ! Si elle lui enlève encore des moyens ce n’est pas comme cela qu’ils vont revenir !

À Decize, il se passe la même chose que dans beaucoup d’autres hôpitaux, petits et grands. La politique de financiarisation de la santé, engagée depuis plusieurs années, se continue. Dans beaucoup de villes, la population descend régulièrement dans la rue pour défendre son hôpital. C’est nécessaire pour éviter que la situation ne se dégrade encore plus.

Mais tout le monde sent bien que c’est une lutte d’ensemble qu’il faudra mener. La dégradation continuelle des offres de soins est une conséquence directe de la crise dans la laquelle notre société est enfoncée depuis plusieurs dizaines d’années. L’argent de l’Etat est donc de plus en plus pompé par les grandes entreprises capitalistes aux dépens des services publics. C’est à tout le système qu’il faut s’attaquer si on veut résoudre les problèmes de la santé !

Les dernières brèves