Besançon

fin de la grève à la clinique Saint-Vincent

Brève
01/11/2022

Une partie des employées de la clinique Saint-Vincent s’est mobilisée durant dix jours pour une augmentation de salaire de 250 €. Elles étaient 80 le premier jour et deux blocs sur seize fonctionnaient. La direction a accordé seulement une prime de 500 €.

Aides-soignantes et infirmières dénonçaient les bas salaires et elles se sont adressées aux visiteurs en exposant leurs feuilles de paie : une aide-soignante dépasse le SMIC seulement avec les primes.

Ce n’est pas la première fois que le personnel de cette clinique se mobilise. La clinique appartient au groupe Elsan, premier groupe de l’hospitalisation privée en France, contrôlé par le fonds d’investissement CVC Capital Partner. Ce groupe s’enrichit sur la santé : il a les moyens de payer.

Les dernières brèves