Alstom Belfort

Les travailleurs se font respecter !

Brève
15/01/2024

Depuis début janvier, la direction d’Alstom a décidé de supprimer 11 jours de RTT sur 23 en échange d’une diminution du temps de travail de 20 minutes par jours. Pour les travailleurs, c’est tout simplement 11 jours de congé que le patron leur vole.

Mardi 9 janvier les syndicats CGT, CFDT et CGC ont appelé à une journée de grève. 120 travailleurs ont répondu à l’appel. La grève a été reconduite pour le lendemain. Mercredi après-midi, la direction a engagé des discussions avec les syndicats. Mais les grévistes ont réaffirmé que la seule chose qui comptait, c’est le maintien des 11 jours RTT volés. Du coup la grève a été reconduite pour le lendemain.

Le vendredi matin, une trentaine de soudeurs ont de nouveau débrayé. En faisant le tour des ateliers ils ont entrainé une dizaine d’ouvriers. À une quinzaine, ils sont allés bloquer une locomotive qui devait partir. Mais suite aux menaces de sanction, ces camarades ont décidé d’arrêter la grève.

Finalement, la direction Alstom a fait de nouveaux aménagements d’horaires et a proposé une prime de 100 €. D’autres réunions sont prévues avec la direction avec participation de grévistes et bien sûr chacun suivra les affaires de près.

Même si les grévistes n’ont pas obtenu ce qu’ils voulaient, ils sont fiers de s’être fait respecter et avoir réussi à faire reculer la direction.

Les dernières brèves