Antolin Thise et Besançon

Les voitures de luxe ne sont pas une nécessité !

Brève
20/04/2020

Chez Antolin (éclairages intérieurs pour l'automobile), la direction a toujours maintenu une partie de l'activité, faisant du stock, réclamant des livraisons soi-disant urgentes alors que les usines s'arrêtaient les unes après les autres. Pour se couvrir, elle a fait signer une déclaration aux travailleurs volontaires.  Mais cela ne suffit plus et les cadres rappellent ceux qui sont en chômage partiel.

La direction voudrait assurer les commandes pour Ferrari. Malgré l'épidémie, les commandes de voitures de luxe explosent et Ferrari veut rouvrir ses usines le 4 mai, pourtant situées en Emilie-Romagne, qui est toujours la région italienne la plus touchée par l'épidémie. 

Mais pour l'instant, quelles que soient les mesures mises en place dans les ateliers de Besançon, les volontaires ne se précipitent pas pour prendre des risques pour des voitures de luxe. 

Les dernières brèves