Grand-Charmont

Non à l’augmentation des impôts.

Brève
16/04/2018

Grand-Charmont, est une commune du Doubs, près de PSA Sochaux, classée dans les 100 premières communes de 5 000 à 10 000 habitants les plus pauvres au niveau national.

Comme beaucoup d’autres villes, elle est étranglée par la baisse des dotations de l’état. Il manque 600 000 € pour boucler les futurs budgets pour maintenir le niveau des prestations de la commune et pour financer les projets engagés, maison de la santé, entretien des écoles, assurer les travaux de maintenance, la nouvelle chaudière etc.

Le conseil municipal en a conclu qu’il est nécessaire d’augmenter les taux d’imposition.

Seul, Christian Driano, conseiller municipal Lutte Ouvrière élu à Grand-Charmont a voté contre cette augmentation.

Il a fait une déclaration dont voici quelques extraits : « Vous faites exactement comme ceux qui agissent au sommet de l’état, vous levez l’impôt et vous allez chercher l’argent dans les poches de ceux qui n’en peuvent plus de payer. Ceux dont le salaire est bloqué, ceux qui peinent pour trouver ou garder un emploi, ceux qui viennent d’être taxés par l’augmentation de la CSG, je parle des retraités»…« Il faut au contraire s’en prendre aux puissants, aux banques dont Macron est le représentant et à la classe bourgeoise pour laquelle il n’y a pas d’assez beaux cadeaux ».

Et il a conclu par une citation :

« L’état comprime et la loi triche

   L’impôt saigne le malheureux

   Nul devoir ne s’impose aux riches

   Le droit du pauvre est un mot creux »

Paroles tirées du chant « l’internationale ».