LE CREUSOT :  Julie Lucotte se représente sous la bannière Lutte ouvrière

Article de presse
12/02/2020

Julie Lucotte, à la tête de la liste “Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs”, se présente pour la deuxième fois aux municipales.

Nom de liste inchangé et toujours pas de programme : la candidate souhaite continuer la lutte des travailleurs contre le grand capital.

Julie Lucotte, candidate aux municipales, est tête de liste du parti Lutte ouvrière. Elle est la quatrième et ( a priori , sauf surprise) dernière candidate à se déclarer aux élections municipales du Creusot : Julie Lucotte est la tête de liste du parti Lutte ouvrière. À 39 ans, cette Creusotine, infirmière en gériatrie à l’hôpital de Dijon, se présente pour la deuxième fois. En 2014, la Creusotine avait remporté 4,69 % des suffrages au premier tour. Mais la situation politique aujourd’hui est bien différente, six ans après. Le Parti communiste, allié séculaire des socialistes aux élections municipales, a décidé, au vu de la présence de colistiers LREM sur la liste de David Marti, de ne pas se rallier au maire sortant. Laissant, potentiellement, des voix pour Lutte ouvrière. Julie Lucotte n’en fait pourtant pas une opération de récupération : « Ça, c’est leur cuisine interne. Après, il est vrai que ce qu’on représente c’est le drapeau communiste, c’est le camp des travailleurs. "......

Pour lire la suite : https://c.lejsl.com/politique/2020/02/08/julie-lucotte-se-represente-sou...

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Journal de Saône et Loire

Lire l'article en ligne