L'Est Républicain-Valentigney :  Michel Treppo, candidat Lutte ouvrière, mise sur le collectif

Article de presse
12/03/2020

Michel Treppo, candidat Lutte ouvrière. ( /Boris MASSAINI )

Le camp des travailleurs va aussi se faire entendre à Valentigney, où Michel Treppo est candidat pour la deuxième fois.

En 2008, l'élection au premier tour de Daniel Petitjean (PS), conjuguée au bon score de la liste Lutte ouvrière (NDLR : près de 10%) lui avait permis de décrocher un poste de conseiller municipal.

«Ce sont les grands groupes qui ont le pouvoir, et tous les partis qui ont gouverné se sont pliés à leurs ordres», dénonce le candidat.

Le discours est connu, mais comment peser lors d'une élection à l'enjeu essentiellement local ? «J'ai un exemple», répond Michel Treppo. «Il y a 12 ans, un bailleur social voulait forcer des locataires à acheter leur appartement, en tenant le discours "vous achetez ou vous dégagez''.

Quand j'ai vu ça, j'ai discuté avec les gens de l'immeuble, je les ai fait venir au conseil où j'ai pris la parole, et le maire s'est rangé de leur côté, ça a été une victoire. Si nous gagnons l'élection, on s'appuiera sur la population. Nous ferons avancer les choses collectivement. »

© L'Est Républicain, Jeudi le 12 Mars 2020 / Montbéliard-sud / Valentigney Droits de reproduction et de diffusion réservés

Lire l'article en ligne