L'Est Républicain :  Michel Treppo (LO) : « Les Européennes comme porte-voix »

Article de presse
28/03/2019

Michel Treppo, ouvrier chez PSA Sochaux depuis trente ans, apparaît en 50e position sur la liste LO des Européennes. ( /Laurent ARNOLD )

Ouvrier « depuis trente ans » chez PSA Sochaux, Michel Treppo apparaît en 50e position sur la liste de Lutte ouvrière (LO) pour les élections européennes. « C'est un signe, moi qui viens d'avoir 50 ans », sourit-il.

Pour le candidat, ces élections doivent avant tout servir de « porte-voix » pour le mouvement et pour toutes les revendications des travailleurs.

« Nous restons la voix et les oreilles des travailleurs », résume-t-il. Quant à l'Europe, elle n'est pas la problématique première pour LO : « L'Europe n'est pas le problème, le problème c'est le système. L'Europe est à la botte des grands groupes qui ont fait l'Europe comme ils le voulaient c'est-à-dire une Europe libre pour les capitaux, une Europe pour les riches mais pas pour les travailleurs », poursuit Michel Treppo.

Bref, pour changer l'Europe, il faut avant tout changer le système pour faire « une Europe sans frontière pour les travailleurs. Cette élection est l'occasion de faire entendre cette voix-là. Elle n'est pas un moment où l'on doit se taire. »

Cette élection sera aussi au centre de la fête de Lutte ouvrière, samedi 6 avril à la Roselière de Montbéliard. Y est organisé un grand débat à 17 h 30 autour de Jean-Pierre Mercier, numéro deux sur la liste LO des Européennes, et Michel Treppo. LO organisera aussi une réunion publique le 17 mai à 18 h à la Maison du peuple de Belfort.

Laurent ARNOLD

 

© L'Est Républicain, Jeudi le 28 Mars 2019 / Faits-divers 90A / Belfort Droits de reproduction et de diffusion réservés