L'Est Républicain :  Montbéliard Liste LO : « Les travailleurs, eux, n'exploitent personne »

Article de presse
03/03/2020

La liste Lutte ouvrière « Faire entendre le camp des travailleurs » menée par Franck Plain (en haut à gauche, en rouge) à Montbéliard. ( /Boris MASSAINI )

« Faire entendre le camp des travailleurs, contre la bourgeoisie et ses valets », le ton est donné pour la liste Lutte ouvrière menée par Franck Plain, constituée de nombreux ouvriers PSA en activité ou à la retraite.

Ses membres tiennent à affirmer leur couleur politique : « Nous sommes communistes ». Sans surprise, les ouvriers, en activité ou à la retraite, sont très nombreux sur la liste Lutte ouvrière menée par Franck Plain, candidat pour la troisième fois aux élections municipales de Montbéliard.

« De chez Peugeot, des retraités, une mère au foyer, des employés, des intérimaires, des chômeurs, un professeur. Bref, un peu de tout. » Pour sûr, le mot d'ordre « faire entendre le camp des travailleurs » est appliqué à la lettre.

« On est tous des travailleurs », clament-ils. Ainsi, changer les choses, « on sait qu'on ne le fera que par nous-même » explique Franck Plain. Si leur vision des choses paraît binaire, « faire entendre le camp des travailleurs, contre la bourgeoisie et ses valets », elle n'en est pas moins assumée lorsqu'on les interroge sur ce point : « Contrairement aux patrons, les travailleurs eux, n'exploitent personne ». Ils sont déterminés à défendre une liste « porte parole » de la population, et convaincus que l'équipe actuelle ne le fait pas lorsqu'elle en a l'occasion : « vous voulez dire quoi, aux réunions de quartier, ils ne nous écoutent pas. Pour mettre des forces de polices supplémentaires, là, ils sont forts ».

La « politique du patronat » est leur cible permanente, « on en arrive au pourrissement de la société, avec des quartiers abandonnés », qu'ils comparent à des « ghettos de pauvres ».

Et de rappeler que socialement, « tout ce que les travailleurs ont obtenu, ils ont dû l'arracher ». La liste menée par Franck Plain s'affiche aussi clairement « communiste », veut « s'affirmer » et défendre les valeurs du parti « Lutte ouvrière », à l'heure où, ils l'ont bien remarqué, les étiquettes et noms de partis disparaissent ou se font tout petits dans la propagande électorale.

Boris MASSAINI

© L'Est Républicain, Mardi le 03 Mars 2020 / Montbéliard-ville / Montbéliard Droits de reproduction et de diffusion réservés

Lire l'article en ligne