Nathalie Arthaud en campagne à Dole

Article de presse
10/03/2019

La tête de liste de Lutte ouvrière pour les élections européennes, Nathalie Arthaud, a tenu une réunion publique à Dole, samedi 9 mars, en fin de journée, devant une soixantaine de personnes.

Dominique Revoy (Jura) et Claire Rocher (Côte-d’Or) figurent aussi sur la liste. La cheffe de file de ce parti d’extrême gauche a défendu « le camp des travailleurs contre le grand capital » tel le slogan retenu pour cette campagne. « Il faut s’attaquer au profit et au pouvoir de la classe capitaliste », a redit la candidate. « Ce qui se passe avec le mouvement des Gilets jaunes, ce sont les mêmes questions qui se posent et les mêmes difficultés qui s’expriment.

Et la majorité des femmes et des hommes qui se sont mobilisés sont issus du monde du travail. Après plus de quatre mois, ces problèmes de pouvoir d’achat et de justice sociale, comment ont-ils été traduits en termes d’objectifs de lutte ? » interroge la candidate. Nathalie Arthaud explique que « la démission de Macron » ne suffit pas. « Il sera remplacé par un autre qui fera la même politique. Ascoval, Ford… Ce sont les grands patrons qui ferment les entreprises, il faut donc s’attaquer au clan capitaliste. »

Et elle reconnaît que le mouvement des Gilets jaunes « [nous] conforte dans notre choix fondamental de miser sur les travailleurs pour changer les choses. » N.B.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Progrès-Dole