L'Est Républicain :  Vesoul : Cédric Fischer, Lutte ouvrière, dévoile sa liste

Article de presse
29/02/2020

Cédric Fischer, Lutte ouvrière, a présenté jeudi en fin d'après-midi sa liste. En raison d'obligations professionnelles pour certains, ils n'étaient que onze à être présents. ( /Bruno GRANDJEAN )

La liste « Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs », menée par Cédric Fischer, 45 ans et ouvrier de l'automobile, a été dévoilée jeudi après-midi.

La plus jeune candidate, étudiante, est âgée de 19 ans, et le doyen a 77 ans. C'est à l'ancienne salle de musique, derrière la mairie, que Cédric Fischer, candidat Lutte ouvrière aux élections municipales les 15 et 22 mars, avait donné rendez-vous, jeudi en fin d'après-midi, à ses 32 colistiers qui composent sa liste « Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs ». Ils étaient seulement onze à être présents le jour de cette présentation.

Cédric Fischer, ouvrier de l'automobile, s'est dit fier de cette liste « qui représente bien les quartiers de la ville, en passant par le Montmarin, les Rêpes, le centre-ville ». Fier d'affirmer son camp, le camp des exploités contre les exploiteurs.

Elle réunit des ouvriers, employés, techniciens, auxiliaires de vie... en activités, retraités ou chômeurs qui se présentent tous sous un même drapeau : le camp des travailleurs. « Il n'y a ni notable, ni carriériste politique, c'était très important », poursuit Cédric Fischer.

La moyenne d'âge est de 48 ans. La plus jeune candidate, étudiante, est âgée de 19 ans, et le doyen a 77 ans.

Deux réunions sont déjà programmées : ce samedi 29 février à 10 h, à la maison du quartier du Grand-Grésil et le jeudi 12 mars, à 18 h, la maison des Associations, au 58 avenue Jean-Jaurès.

promesses électorales

C'est la première fois que Lutte ouvrière mène une liste aux municipales à Vesoul. « Mais on milite dans la ville déjà depuis plusieurs années. On va dans cette élection, pour donner un message aux travailleurs et à la population de Vesoul », indique-t-il. Les élus de cette liste n'ont pas pour ambition d'être les gestionnaires de la ville. Il n'est pas question de promesses électorales. « Si des candidats de Lutte ouvrière sont élus, ils seront du côté des salariés en grève contre leurs patrons, du côté des locataires menacés d'expulsion. On réquisitionnerait les logements vides pour les personnes qui sont à la rue. »

Sur l'écologie, l'un des thèmes phare de cette élection municipale, Cédric Fischer dénonce PSA et son fret routier, augmentant le nombre de camions sur les routes. « ça pourrit la vie des Vésuliens », dénonce le militant.

Sandrine LASSUS

© L'Est Républicain, Samedi le 29 Février 2020 / Vesoul-ville / Vesoul Droits de reproduction et de diffusion réservés

Lire l'article en ligne