Rennes (35)

Débrayage des postiers

Brève
25/11/2019

Le 14 novembre, les facteurs du bureau de poste du Gast à Rennes ont décidé de faire grève contre l’amère pilule que voulait leur faire avaler la direction. Non seulement ils devaient accepter la perte de deux tournées mais aussi renoncer aux tickets restaurants en échange d’une prime de 300 euros soumise à des conditions quasi inatteignables.

Ils sont venus à une quinzaine retrouver les facteurs du bureau de Crimée qui sont gérés par le même staff afin de leur parler et de faire pression sur leur direction commune : cela n’a pas été en vain.

Sommés de s’expliquer par les postiers des deux bureaux, soit une quarantaine de travailleurs, les cadres de la direction ont fini par revoir leur copie.

La prime est passée de 300 à 600 euros, sans condition, et a été étendue aux CDD qui en étaient exclus jusqu’alors. Ensemble on se laisse moins faire…

 

Les dernières brèves