Rennes (35)

Débrayage à l’usine de PSA

Brève
03/10/2021

Alors que les travailleurs de l’usine d’automobiles de Rennes la Janais ont chômé dix-huit jours depuis le retour des vacances du fait du manque de puces électroniques, la direction veut maintenant les faire travailler dix samedis de suite !

Mais la goutte d’eau a été la paye de septembre qui a été amputée de plusieurs centaines d’euros. Déjà qu’il est difficile de vivre avec un salaire complet, il était inacceptable de laisser passer cela.

A l’appel des syndicats CGT-CFDT-FO-SIA, plus de 200 travailleurs ont donc débrayé vendredi premier octobre après la pause du matin provoquant une baisse importante de la production.

Les travailleurs ont défilé dans les ateliers avec force slogans.

Ils ne veulent pas d’un salaire amputé par un groupe qui a déclaré six milliards d’euros de profits. Ils ne veulent pas non plus des samedis obligatoires et des cadences de folie.

Un autre débrayage est prévu mardi 5 octobre à l’occasion de la journée de grève interprofessionnelle. Ils manifesteront leur mécontentement avec les autres travailleurs

Les ouvriers sont en colère, il faut que cela se voie !

Les dernières brèves