Lamballe (22)

Magouilles et chantage à la Cooperl

Brève
11/08/2020

Depuis la condamnation mi juillet de la Cooperl à payer plus de 35 millions d’euros pour entente illégale avec d’autres sociétés du secteur de l’abattage, de la salaison et de la grande distribution, sur les prix du jambon et autres charcuteries, les patrons multiplient les chantages.

Ils n’hésitent pas à prendre en otage les salariés et leurs familles, faisant planer la fermeture de deux usines si les amendes étaient maintenues.

Les travailleurs le la Cooperl ne sont absolument pas responsables des magouilles de leur patron. Ce n’est pas à eux de payer pour les exactions des barons du « cartel du jambon ».

Les dernières brèves