Rennes, 3

On n’arrête pas le progrès

Brève
28/01/2024

A Rennes, c’est bien connu, on aime la haute technologie. La Ville s’est donc équipée de deux voitures de lecture automatisées des plaques d’immatriculation.
Résultat : si les agents de voirie éditaient environ 7 000 amendes par trimestre, ce nombre devrait notablement augmenter selon l’adjointe à la Mairie Valérie Faucheux. Mais soyons rassurés, selon elle, la verbalisation sera ainsi plus équitable !
En fixant une même amende à chacun que l’on soit riche ou pauvre, on ne voit pas vraiment où est l’équité là-dedans.
 

Les dernières brèves