Bretagne

Poissons sans frontières

Brève
17/11/2020

Alors que cela fait des siècles que les pêcheurs « français » pêchent dans les eaux britanniques (36% du poisson débarqué à Lorient vient d’Ecosse), voilà que le brexit menace de tracer une frontière au beau milieu de la mer.

En bon représentant des capitalistes, le président « français » de la commission pêche au parlement européen défend le maintien de 55% de pêche britannique dans les eaux britanniques et 45% pour l’Union Européenne mais il pourrait accepter 40% voire 35%...

Et oui, ces fichus poissons ne connaissent pas les frontières d’un monde capitaliste en décadence qui ne sait plus qu’en élever toujours de nouvelles.

Les dernières brèves