Saint-Brieuc (22)

Un exemple de la dégradation des soins

Brève
18/01/2024

Il y a deux ans, un groupe financier privé, Oradianse, s'était porté acquéreur du cabinet de radiologie situé boulevard Clémenceau, à Saint-Brieuc. Récemment, les deux radiologues sont partis et rien n'a été prévu pour les remplacer.
Il est toujours possible de faire les radios et échographies car les manipulateurs sont toujours présents. Mais faute de monde pour interpréter et expliquer les résultats de l'examen, il faudra attendre plusieurs jours qu'un radiologue de passage ou en téléradiologie prenne le temps d'examiner les radios et envoie par mail ses conclusions.
Selon la gravité, cela peut être préjudiciable à la santé des personnes. Mais visiblement, ce n'est pas ce qui préoccupe le plus le repreneur ni les services de santé.

Les dernières brèves