Bourbarré (35)

Un mépris insupportable

Brève
11/01/2019

A Bourgbarré, un travailleur handicapé en CDI à temps partiel (17 heures par mois !) a un revenu total est de 578 euros. De ce fait, il se fait aider par les Restos du Cœur y compris pour ses factures de gaz, d’électricité…
Mais du côté de l’Etat, c’est une autre musique : après avoir demandé le chèque énergie (144 euros) auquel il a droit au printemps 2018, il s’est résolu à écrire à Macron le 2 puis le 9 novembre qui a répondu avoir signalé sa démarche au Ministère de la « Transition écologique et solidaire ».
Depuis ? Plus rien…
Mais qui punira l’Etat qui ne paie pas le peu qu’il doit à un travailleur ?