Loudeac (22)

Un vrai pro

Brève
19/06/2019

L’entreprise Voldis est mise en cause dans une affaire de faux steaks hachés (sans viande !) livrés aux associations caritatives.

Cette entreprise avait été retenue pour cette « mission » par l’administration alors que, entre 1997 et 2005, le dirigeant de Voldis avait dirigé une usine de découpe de dindes qui avait été confrontée à des problèmes sanitaires. Il a ensuite été propriétaire en 2014 d’un abattoir fermé en 2019 par arrêté préfectoral là aussi pour raisons sanitaires.

Pour nourrir les pauvres, l’administration va au moins cher et est bien peu regardante sur les escrocs qu’elle enrichit…