Bretagne :  Élections régionales. Lutte ouvrière se dévoile

Article de presse
04/05/2021

Martial Collet - Kélig Lagrée - Valérie Hamon - Rémy Collard

Lutte ouvrière, a présenté, ce vendredi 30 avril 2021, à Rennes (Ille-et-Vilaine), les quatre candidats têtes de liste départementales, pour les élections Régionales. La tête de liste est Rennaise.

« Le but c’est de faire entendre le camp des travailleurs », déclare Valérie Hamon, la tête de liste de Lutte ouvrière pour les élections régionales en Bretagne. « C’est aux travailleurs de diriger la société. »

La même campagne partout en France
Vendredi 30 avril 2021, les quatre premiers communistes révolutionnaires pour les élections régionales en Bretagne se sont réunis à Rennes (Ille-et-Vilaine). À 49 ans, Valérie Hamon est cheminote à Rennes et se présente pour la troisième fois. Elle annonce faire « la même campagne partout en France ».

L’axe fondamental reste les travailleurs. « Ce sont eux qui font tourner la société. Ils sont aptes à diriger la société. Elle serait bien mieux dirigée par les travailleurs que par les politiciens qui servent la classe capitaliste et la grande bourgeoisie. »

« La pandémie a été le miroir de beaucoup d’inégalités sociales », elle a touché les classes populaires et les plus pauvres « ceux qui font tourner la société. Ce sont les plus utiles, on ne le leur demande pas de décider mais juste d’obéir ». Les profits des grandes entreprises et des grands groupes les hérissent. « Notre programme est un programme de lutte. Pas un programme électoral. Le seul intérêt de cette élection, c’est de se compter et de s’organiser », explique Valérie Hamon.

 

« Se défendre collectivement en luttant »

Martial Collet a été élu, entre 1998 et 2004, au conseil régional de Bretagne, il est aussi conseiller municipal à Ploufragan. Son expérience le rend inquiet. « La société marche vers la barbarie. Elle se délite. Il faut apporter des réponses politiques et pas politiciennes. »

Valérie Hamon est déterminée : « On va mettre en avant un programme de lutte, on ne jouera pas à faire des promesses électorales. On fait tout fonctionner, donc on doit tout contrôler. »

En conclusion Lutte ouvrière veut « se défendre collectivement en luttant ».

Quatre candidats

Valérie Hamon, 49 ans, cheminote, à Rennes, tête de section d’Ille-et-Vilaine, sera tête de liste Régionales en Bretagne.

Kélig Lagrée, 48 ans, professeure de français, à Hennebont, tête de section du Morbihan.

Martial Collet, 61 ans, métallurgiste en retraite, conseiller municipal à Ploufragan, tête de section des Côtes-d’Armor.

Rémy Collard, 35 ans, professeur de mathématiques, à Brest, tête de section du Finistère.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © ouest-france.fr

Lire l'article en ligne