Côtes-d'Armor :  Législatives. Lutte Ouvrière aura cinq candidats en Côtes-d’Armor

Article de presse
10/04/2017

Martial Collet, porte-parole de Lutte Ouvrière en Côtes-d’Armor. | Ouest-France

Martial Collet, porte-parole de Lutte Ouvrière en Côtes-d’Armor. | Ouest-France
 
Ouest-France
 
Le parti trotskiste présentera un candidat dans les cinq circonscriptions des Côtes-d’Armor, aux élections législatives du mois de juin.
 
Avec Nathalie Arthaud, Lutte Ouvrière (LO) fait entendre sa voix à l’élection présidentielle. Le parti d’extrême gauche se fera également entendre lors des élections législatives de juin dans les Côtes-d’Armor. Des candidats communistes seront en effet présents dans les cinq circonscriptions du département.
 
« Cela nous permet de faire passer nos messages et de faire entendre les travailleurs », souligne Martial Collet, porte-parole de LO en Côtes-d’Armor, lui-même candidat sur la troisième circonscription de Lamballe-Loudéac.
 
Parmi ces messages : l’interdiction des licenciements dans les grandes entreprises, un salaire de minimum 1 800 € par mois, ou encore la transparence totale du fonctionnement des entreprises. « Il y a eu un recul important des conditions des ouvriers et des salariés. Sur la flexibilité des horaires, des salaires, etc. Les travailleurs doivent prendre leur avenir en main et montrer leurs exigences », estime Martial Collet.
 
Les candidats
 
Première circonscription (Saint-Brieuc) : Alain Le Fol, ouvrier métallurgiste. Suppléant : Yann Moreau, ouvrier en salaison.
 
Deuxième circonscription (Dinan) : Josette Grimaud, infirmière retraitée de l’hôpital public. Suppléant : Bruno Cornières, ouvrier métallurgiste.
 
Troisième circonscription (Lamballe-Loudéac) : Martial Collet, ouvrier métallurgiste, conseiller municipal à Ploufragan. Suppléant : Jean-Pierre Lamour, enseignant.
 
Quatrième circonscription (Guingamp) : Sylvie Lironcourt, employée de bureau. Suppléante : Gwenaëlle Aubry, assistante maternelle.
 
Cinquième circonscription (Lannion-Paimpol) : Yann Guéguen, employé territorial. Suppléante : Joëlle Boubounelle, institutrice.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Ouest France