Orléans (Loiret)

La solidarité n'a pas attendu l'information de la mairie

Brève
05/05/2020

Alors que les factures de loyer continuent de tomber, les habitants de certains quartiers populaires d’Orléans n’ont reçu que fin avril, soit six semaines après le début du confinement, un courrier de la marie d’Orléans les informant des aides auxquelles ils avaient droit. Ces aides ont sûrement été bienvenues pour ceux qui en ont bénéficié mais pour les connaître il fallait être connectés et équipés, ce qui est loin d'être le cas de ceux qui en avaient sans doute le plus besoin.

Heureusement, dans bien des endroits, la solidarité n’a pas attendu pour se mettre en place, notamment par le biais d’affichettes placardées dans les halls d’immeubles, proposant d’aller faire les courses pour ceux qui ne le pouvaient pas. Ces initiatives sont à l’image de tout ce que nous voyons en ce moment : le dévouement, la solidarité et la capacité à s’organiser viennent des travailleurs et non de ceux qui nous gouvernent !

Les dernières brèves