Transdev Loiret, Cars Dunois, RATP Dev et TAO-Kéolis :  Les chauffeurs du Loiret en grève

Echo d'entreprise
09/11/2021

Lundi 8 novembre, les travailleurs des entreprises de transport de Transdev Loiret, des cars Dunois, de la RATP Dev et de TAO-Kéolis étaient en grève tous en même temps pour la première fois.

Ils travaillent pour le compte de la région, qui gère les transports interurbains départementaux, ou de Kéolis, une filiale de la SNCF qui gère ceux de l’agglomération d’Orléans. Ils dénoncent tous des conditions de travail et un matériel qui se dégradent, des salaires insuffisants qui commencent au smic et n’augmentent pas assez, des primes supprimées et des amplitudes de travail pouvant dépasser les 13 heures.

Lundi 8, 80 chauffeurs de Transdev étaient en grève sur les 200 que compte la région, et ils étaient environ 150 chauffeurs des différentes entreprises à défiler dans les rues d’Orléans, venus pour certains de Montargis et de Gien et soutenus par leurs syndicats. Dans ce cortège dynamique, une pancarte revendiquait « augmentez nos salaires ! », et les manifestants scandaient « 400 euros d’augmentation tout de suite ! » Dans les discussions, des grévistes dénonçaient à la fois les hausses de prix et « La région » qui est « le client et le patron », et plusieurs défendaient l’idée qu’il faudrait s’y mettre dans toutes les entreprises. En attendant, les salariés de chez Transdev se sont donnés rendez-vous pour décider dans les prochains jours de la suite de leur mouvement.